Alex Rins participera à Valence pour dire au revoir à Honda…

Le pilote catalan Alex Rins revient de blessure pour disputer le dernier GP de la saison avant de changer d’équipe.

Alex Rins

Le dernier week-end du MotoGP suscite toujours de vives émotions. Nous ne parlons pas seulement du moment où les titres se décident, comme c’est le cas en 2023, mais aussi de tous les adieux qui se produisent à la fin des contrats. Cette année, on a beaucoup parlé des adieux de Marc Márquez à Honda, mais Alex Rins fait également ses adieux à la marque japonaise après une année marquée par les blessures. Le pilote du LCR Honda Castrol s’est fracturé le tibia et le péroné au Mugello et sa convalescence a été un véritable calvaire. Il sera néanmoins présent à Valence le week-end prochain pour faire ses adieux à l’équipe de l’aile dorée de la moto.

Le pilote catalan avait déjà tenté de revenir après sept courses consécutives en regardant la compétition depuis son domicile. À Motegi, il a essayé de revenir, mais le vendredi, il a dû s’arrêter en raison de douleurs. En Indonésie, il a finalement réussi à terminer le GP et a semblé s’améliorer. Cependant, en Australie, la douleur s’est intensifiée et Rins a décidé de se faire opérer pour trouver la raison de son lent rétablissement et résoudre le problème. Il semble que toute la question de la blessure soit désormais derrière lui avec l’approbation des médecins et il sera donc de retour sur la grille de départ du circuit de Cheste.

L’Espagnol aura également l’occasion de piloter la Yamaha d’usine après la course de dimanche lors du premier test de pré-saison de 2024. Ce sera la première étape de l’Espagnol dans sa nouvelle aventure avec Fabio Quartararo de l’autre côté du box avec pour objectif d’aider l’équipe Iwata à revenir en haut de la grille après une saison difficile.

A lire aussi :   La FIM travaille sur de nouvelles règles pour le WSBK

Une année compliquée pour Alex Rins

Il est vrai que la saison de Rins est marquée par la blessure qu’il a subie au Mugello il y a six mois, mais le début de l’année a été une oasis de joie qui en dit long sur le talent de l’Espagnol. Pour la troisième course seulement d’Àlex avec Honda, le pilote barcelonais a réussi à gagner à Austin, surprenant tout le monde et mettant fin à deux ans de disette pour l’équipe japonaise.

Malheureusement pour ses intérêts, cette victoire a été la seule joie de l’une des pires saisons de Rins en MotoGP. En rejoignant Yamaha, le pilote de 28 ans a une nouvelle occasion de participer à un projet d’usine après que Suzuki, l’équipe où il a passé six saisons, a quitté le championnat du monde à la fin de l’année 2022.