MotoGP 2024, Marco Bezzecchi : “Tout le monde est fou cette année… et nous aussi !

Marco Bezzecchi

Les déclarations de Marco Bezzecchi lors de la présentation du Pertamina Enduro VR46 à Riccione

Les motos ont complètement changé d’un point de vue esthétique, désormais les couleurs prédominantes sont le jaune fluo et le blanc .

Pour Marco Bezecchi, cela pourrait être une saison décisive. Après les excellents résultats de la saison dernière, beaucoup ont commencé à se poser plusieurs questions sur un éventuel passage dans l’équipe officielle, mais ce ne sont que des fantasmes, pour l’instant.

Marco, protagoniste en 2023, avec des attentes très élevées pour 2024

“Eh bien, pour l’instant, c’est juste ce qu’il faut, car nous devons encore commencer, nous devons encore faire les tests en Malaisie. Mais après l’année dernière, nous espérons continuer dans cette direction.”

A lire aussi :   Horaires Motogp de Catalogne 2024

La concurrence ne manquera pas cette année

“Oui, à mon avis, pour le meilleur ou pour le pire, chaque année en MotoGP, il y a toujours de la compétition. Mais cette année, tout le monde est fou, et nous aussi”

Marco, qu’as-tu appris de 2023 ?

“J’ai appris beaucoup de choses, évidemment vous savez, on grandit beaucoup. C’est difficile de tout dire précisément, on ne s’en rend compte que plus tard quand on se retrouve dans certaines situations. Mais évidemment j’ai appris beaucoup de choses, tant sur au niveau personnel et sportif. J’ai beaucoup grandi dans le garage, en étant en groupe avec mon équipe et en essayant même dans les situations difficiles d’être la pointe de la balance dans le garage pour essayer d’entraîner un peu tout le monde quand les choses tournent mal. “Ça ne se passe pas particulièrement bien. Au volant, j’ai réussi à m’améliorer un peu”

Et vous avez également appris à quoi ressemble la vie d’un pilote MotoGP…

“Oui, allez, jusqu’en Malaisie, j’ai appris ça. À partir de la Malaisie, non, ahahahahah”

Lors de la présentation de l’année dernière, vous nous avez dit que vous visiez la victoire, mais sans trop y penser. Cette année…

“Cette année, j’espère en faire au moins deux, mais je veux remporter au moins une victoire”

Au Mugello, ils effectuent également des travaux de sécurité dans la section de freinage de San Donato…

“Ça ne fait pas de mal, s’ils peuvent rendre les choses plus sûres, je suis heureux”

Votre première ligne dans la course au titre 2024 ?

“Pecco, champion en titre, Martin, Bastianini et moi. Márquez ? Je le mettrai cinquième”

A lire aussi :   MotoGP 2024, Fabio Di Giannantonio : "Dans l'équipe VR46, le pilote est au centre du projet"

Est-ce que courir avec la même moto, vous et Marquez, vous apporte quelque chose en plus ?

“Ce sera certainement une excellente opportunité d’apprendre auprès d’un pilote très fort et une grande motivation pour maintenir la compétition à un niveau très élevé”

Pour le volet psychologique, vous attendez-vous à quelque chose de différent étant donné qu’il est habitué à avoir certains combats que vous, de la nouvelle génération, n’avez pas fait, notamment médiatiques, des polémiques… vous vous y attendez ?

“Non, je ne m’y attendais pas”

Sur la nouvelle livrée…

“La moto est fantastique, au début je n’étais pas très convaincu par la blanche mais ensuite Uccio, Vale et Aldo, qui ont fait un travail fantastique, m’ont fait changer d’avis. Le numéro de type de voiture de rallye est sympa, vous connaissez les courses de Vale. “

Sur la nouvelle moto, la GP23, par rapport à la GP22…

“La différence c’est dans l’entrée des virages, c’est une partie du pilotage que je n’ai pas encore complètement assimilée, je comprends ce que je dois faire mais je n’arrive toujours pas à le faire de mon mieux, mais la GP23 a beaucoup de potentiel.” “