BMW HP2 : lorsque BMW fabriquait des motos spéciales qui ne s’appelaient pas encore M

BMW HP2: en 2007 et 2008, la marque munichoise a lancé trois séries limitées de motos dotées de composants de haute qualité, appelées HP2.

BMW HP2

BMW HP2 vraiment M ?

Depuis un certain temps, nous avons l’habitude de voir des voitures BMW très spéciales avec le lettrage M, symbole d’une version exclusive et puissante du constructeur allemand.

Il y a quelques années, la société munichoise a introduit le M dans sa section motos et, depuis, nous avons vu une M 1000 RR, une M 1000 R et une M 1000 XR, avec une M 1300 GS en projet.

Mais les plus jeunes ne se souviennent peut-être pas qu’en 2007, l’usine bavaroise a lancé deux motos appelées HP2, la Megamoto et l’Enduro. HP2 signifie “High Performance 2 cylinders”. HP était le M de l’époque.

Ces motos se caractérisent par la version la plus puissante du moteur boxer 1200, qui développe une puissance musclée de 110 ch, avec un échappement Akrapovic léger et sportif. Elles étaient dépourvues d’arbre d’équilibrage afin de gagner en puissance et de réduire le poids.

Le système familier de levier à l’avant a également été abandonné au profit d’une fantastique fourche Marzocchi inversée et multiréglable, plus sportive. L’amortisseur arrière, de la marque suédoise Öhlins, était également multiréglable, les deux suspensions offrant un débattement de 160 mm. Le châssis est un cadre treillis exclusif à la HP2, aussi léger que possible. Il en résulte un poids de 179 kg seulement, bien inférieur à celui d’une R 1200 GS.

BMW HP2 M

Des jantes en alliage léger de 17 pouces ont été montées sur les deux essieux, avec des pneus sport. Les freins se composent de deux disques de 320 mm à l’avant, avec des étriers axiaux à quatre pistons et pas d’ABS, qui était en option à l’époque. À l’arrière, le disque est de 265 mm, avec des étriers à deux pistons.

A lire aussi :   Lego Yamaha MT-10 SP en 1 478 pièces

La HP2 était en fait une “grosse supermotard” exclusive, et seule la KTM 950 Supermoto avait peut-être un concept similaire. La hauteur de selle était considérable (890 mm), ce qui ne convenait pas aux pilotes de petite taille.

Elle était légère, maniable et précise, capable de dévorer tous les types de virages et d’accélérer comme une fusée, avec un 0-100 en seulement 3,2 secondes.
Une enduro et une sportive

Sur cette base, la HP2 Enduro a également été produite, cette fois avec des suspensions longues et des jantes à rayons, la roue avant de 21″ avec un seul disque avant de 305 mm et une hauteur de selle dépassant largement les 900 mm. Son poids à vide n’était que de 175 kg.

BMW HP2 enduro

En 2008 est apparue la HP2 Sport, une R 1200 S avec une selle unique, des suspensions et des freins des marques susmentionnées et 130 ch. Un autre élément qui a changé sur la HP2 1200 Sport est le freinage, qui est désormais équipé d’éléments Brembo, avec des disques Brembo et des étriers radiaux. Rappelons que nous sommes en 2008 et que peu de motos étaient équipées de ce type de freins.

BMW HP2 sport

Peu de ces BMW HP2 exclusives et fantastiques ont été produites, et celles qui sont disponibles à la revente ont tendance à atteindre des prix élevés. La qualité et l’exclusivité se paient.