Honda CBR600RR 2024 vs Kawasaki Ninja ZX-6R 2024

Concernant le CBR600RR 2024 et la Ninja ZX-6R 2024, vous pouvez ne pas être un fan de motos sportives et ne pas aimer les 600 à quatre cylindres, mais il est difficile de nier que le hurlement d’une Supersport à plus de 15 000 tr/min est un frisson de joie pour tout passionné d’automobile. Nombreux sont ceux qui ont souffert de l’absence de 600 supersport moyennes ces dernières années, mais, contre toute attente, 2024 verra la renaissance de deux icônes du segment : la Honda CBR600RR et la Kawasaki Ninja ZX-6R. Mais laquelle est la meilleure ? En attendant qu’un comparatif sur route (et, pourquoi pas, sur circuit) les mette à l’épreuve, nous pouvons les comparer sur le papier pour voir quelles astuces elles ont à offrir. C’est parti !

CBR600RR 2024

Zéro compromis: CBR600RR 2024 vs Ninja ZX-6R 2024

Leur rivalité a commencé il y a exactement 20 ans, en 2003, jusqu’à ce qu’elle soit interrompue en 2014 avec la sortie de la “verte”, suivie deux ans plus tard par sa concurrente. Aujourd’hui, ce qui les unit et reconfirme la rivalité historique, c’est le moteur quatre cylindres d’environ 600 cm3 et la sportivité extrême, sans compromis, une caractéristique qui ne va pas de soi de nos jours. Sur la selle des Supersports japonaises, aujourd’hui comme hier, il n’y a pas de place pour le confort et l’utilisation quotidienne : le demi-guidon se trouve sous la plaque de direction, la selle est haute (820 mm pour la CBR et 830 mm pour la ZX) et les repose-pieds sont surélevés et reculés sans se soucier du confort sur les longs trajets. Toutes deux, pour leur retour, semblent miser sur l’effet nostalgie : les révolutions (électronique mise à part) par rapport aux modèles passés ne répondent pas à l’appel, contrairement aux références techniques et stylistiques aux anciens modèles.

Ninja ZX-6R 2024

Aucunes limites pour ces deux constructeurs

Venons-en au fait et à leurs quatre cylindres : 121 ch à 14 250 tr/min pour la CBR et 124 ch à 13 000 tr/min pour la Ninja, qui devient toutefois 129 avec le RAM Air sous pression. Le couple est de 63 Nm à 11 500 tr/min pour la Tokyo Supersport et de 69 Nm à 10 800 tr/min pour la ZX. Des chiffres similaires, cependant, permettent à Kawasaki de surpasser Honda, pour quelle raison ? Probablement les 37 cm3 de plus qui séparent le moteur de 636 cm3 de la ZX-6R des 599 cm3 de la CBR. La Honda compense toutefois les quelques chevaux de différence par le poids : 193 kg contre 198 pour la Kawa (les deux en ordre de marche). Le challenge est donc tendu : la cylindrée plus élevée de la Ninja lui permettra sans doute d’être mieux exploitée, mais les régimes plus élevés dont est capable la CBR pourraient lui donner plus de méchanceté dans les gaz. Mais ce ne sont que des déductions, il faudra attendre pour les tester et s’en réjouir.

Honda CBR600RR 2024

Prix et équipement de ces 2 Japonaises hypersport

Le prix de la Ninja ZX-6R est connu depuis un certain temps, mais il y a quelques jours seulement, le prix de la CBR600RR a été dévoilé et a créé la surprise : 11 990 euros. Beaucoup s’attendaient à un prix plus élevé, compte tenu également du prix de la concurrente : la Kawa demande 12.790 euros, un prix plus élevé mais toujours compétitif. Ce qui est surprenant, c’est que malgré son prix inférieur, la CBR offre (entre autres) la plate-forme inertielle IMU, l’ABS Cornering, 5 modes de conduite et 3 freins moteur, tandis que le contrôle de traction est réglable sur 9 niveaux. La Ninja dispose de 3 niveaux d’antipatinage, d’un quickshifter, d’une cartographie moteur et d’une connectivité smartphone, mais… pas de plateforme inertielle. Les couleurs disponibles sur la Kawa sont l’emblématique vert citron et le sobre gris graphite métallisé, plus le graphisme évocateur du 40e anniversaire (voir ici pour plus de détails) disponible moyennant un supplément de 250 euros. La Honda est proposée avec des graphismes entièrement noirs ou en rouge Grand Prix, typiquement HRC. A la lumière de cette comparaison sur le papier, laquelle choisir ? La verte peut se vanter d’avoir des chiffres un peu plus élevés, mais elle coûte plus cher et a moins d’équipements électroniques : difficile de tirer des conclusions sans les avoir pilotées, pour l’instant la réponse la plus correcte pourrait être “celle que vous préférez”.

A lire aussi :   Kawasaki présente la ZX-10RR Winter Test Limited Series