Luca Marini s’empare de la pole position à Losail

Luca Marini bat le record de la piste au Qatar

Luca Marini a établi un record du tour sur le circuit qatari avec une première ligne sans précédent pour les deux courses du week-end, qui sera complétée par les pilotes de Gresini Racing Di Giannantonio et Àlex Márquez, qui sont arrivés en Q1.
Les deux prétendants au titre partiront ensemble de la deuxième ligne, Bagnaia s’élançant en quatrième position et Martín en cinquième, derrière le leader Marc Márquez qui a terminé septième.
Profitez de tous les championnats du monde Moto GP Activez votre compte DAZN !

Luca Marini

Le pilote italien Luca Marini, qui en l’absence d’annonce officielle sera le successeur de Marc Márquez dans le box Repsol Honda, démontre dans ce dernier tiers du championnat les raisons pour lesquelles Alberto Puig a initié le contact et pourquoi le HRC a accepté de lui faire signer un contrat de deux ans. Le petit frère de Valentino Rossi s’est affirmé depuis qu’il vole de ses propres ailes, ne s’entraînant plus à plein temps avec le reste de la VR46 Academy, sans pour autant rompre les liens. Même Marc Márquez, ennemi acharné de la 46, affirme qu’il s’est toujours bien entendu avec le 10 et qu’il a su séparer le bon grain de l’ivraie.

Et le pilote le plus grand de la grille – 1,85 m – a décroché la deuxième pole position de sa carrière en MotoGP avec un tour record de 1’51″762, laissant Fabio Di Giannantonio derrière lui à 67 millièmes de seconde alors qu’il continue à se battre pour la Ducati que ‘Maro’ laissera vacante sur la VR46, bien que la balance penche de plus en plus du côté de Fermín Aldeguer, pilote de Moto2. Et la fête chez Gresini Racing a été complète puisque Àlex Márquez a fermé la première ligne avec une bonne sensation du repêchage.

A lire aussi :   Motogp 2023 :Pas de miracle pour Jorge Martin face à Bagnaia

Fabio Di Giannantonio était la première référence, pulvérisant le record de Zarco en Q1 en 1’52″188, 0″164 devant Marini et 0″348 devant Martin. Et tandis que Diggia reste seul, uniquement préoccupé par les meilleurs tours, les deux prétendants à la couronne manquent de temps.

Marc Márquez s’est emparé de la roue de Bagnaia et, à deux minutes de l’arrivée, ils étaient deuxième et troisième, à plus de deux dixièmes du temps de Diggia (1’51″829), détenteur de la pole position provisoire. Martin ne réagit pas, passant de la sixième à la quatrième place. Mais la dernière minute est un spectacle, beaucoup passent sous le record et le seul à pouvoir battre le temps de Diggia est Marini.

Qualification Q2

6558ba414b09c

Zarco et Àlex Márquez se qualifient pour les barrages

La lutte pour le repêchage a été rude, comme prévu, après les premier et deuxième de Sepang, Bastianini et Àlex Márquez – La Bestia était également le vainqueur de la dernière course à Lusail – plus Bezzecchi, troisième au classement général, et le pilote qui a mené la FP2 du matin, Quartararo. Il fallait battre le record de Bagnaia pour la pole de 2021 (1’52.772). En fait, les quatre premiers pilotes l’ont battu, seuls Zarco et Àlex Márquez les ont dépassés.

Q1 Qualifications MotoGP

6558ba414b09c 1