Partenariat DAB Motors et Peugeot pour la fabrication de motos électriques

L’accord promet d’offrir aux consommateurs une technologie de pointe et des solutions innovantes “made in France”.

DAB MOTORS et Peugeot

DAB Motors et Peugeot Motocycles viennent d’annoncer un accord de partenariat industriel pour le développement et la fabrication de motos électriques. Les deux entreprises ouvrent ainsi un nouveau chapitre dans l’évolution de l’industrie française dans le domaine de la mobilité électrique.

DAB PeugeotMotocycles

Peugeot Motocycles a connu une série de changements au cours des derniers mois, qui ont abouti à un partenariat commercial avec un autre constructeur français de deux-roues. DAB Motors et Peugeot Motocycles ont annoncé un partenariat industriel stratégique qui permettra de créer une offre unique sur le marché de la moto électrique. DAB Motors apportera sa vision innovante du design des véhicules électriques, et Peugeot Motocycles son expertise industrielle et son réseau de distribution mondial.

L’idée, selon les deux entreprises françaises, est de pouvoir offrir aux consommateurs une technologie de pointe et des solutions innovantes “made in France”. Simon Dabadie, PDG et fondateur de DAB Motors, a déclaré : “Je suis ravi de m’associer à un constructeur historique comme Peugeot Motocycles. Ce partenariat stratégique permettra à DAB Motors de franchir une nouvelle étape. Avec le soutien de Peugeot Motocycles, DAB Motors produira bientôt ses motos électriques en série et les distribuera dans le monde entier.

DAB Motors et Peugeot vont désormais travailler ensemble

Cet accord permettra à DAB Motors et à Peugeot Motocycles de s’enrichir mutuellement. Le premier bénéficiera de la riche histoire industrielle de Peugeot Motocycles, qui lui permettra de passer à l’échelle et de lancer à grande échelle sa moto électrique innovante.

A lire aussi :   Un Mini Scooter E urbain rétro signé Mini

De son côté, Peugeot Motocycles aura l’opportunité de bénéficier de l’expertise de DAB Motors en matière de conception de véhicules électriques (notamment en termes de motos haut de gamme et de solutions innovantes) et de l’associer aux recherches menées dans le cadre du programme d’électrification interne.

Sébastien Mas, Président de Peugeot Motocycles a déclaré : ” Le principal moteur de notre partenariat réside dans la promesse de la marque DAB : offrir des sensations sur deux roues aux plus audacieux. Ce puissant engagement nous a conduits à reconnaître la nécessité de nous aventurer dans l’arène électrique, en nous appuyant sur nos 125 ans d’expérience. De plus, l’essence des deux marques est ancrée dans la production en France. Nous sommes très fiers de fabriquer nos gammes Premium localement, de préserver notre savoir-faire et de contribuer à la croissance de l’industrie française”.

peugeot 01

Au cours des derniers mois, Peugeot Motocycles a réalisé un nouvel investissement important dans la société DAB Motors, dont il détient désormais la majorité du capital, afin de lancer la production en série du très attendu Concept-E.

Désormais, DAB Motors industrialisera ses concepts avec le soutien d’un constructeur de motos établi. Cela comprend l’accès à l’usine historique de Peugeot Motocycles à Mandeure, en France, où DAB Motors établira sa production.

L’usine historique de Mandeure a le apotentiel de révolutionner la capacité de production de DAB Motors, en lui permettant de fabriquer son véhicule électrique en plus grande quantité. Cela permettra non seulement d’augmenter la production, mais aussi d’améliorer l’efficacité et de réduire les coûts afin de rendre l’offre électrique de DAB compétitive sur le marché des véhicules électriques haut de gamme.

A lire aussi :   Kawasaki les précommandes pour les Ninja e-1 et Z e-1 électriques

Mathieu Purrey, Président du Conseil de Surveillance de Peugeot Motocycles, ajoute : ” Cette alliance industrielle entre Peugeot Motocycles et DAB Motors reflète la formidable combinaison d’un constructeur historique et d’un nouvel entrant disruptif. Nous sommes fiers de contribuer au ‘Made in France’ et attendons avec impatience la suite des événements. Bonne route !”.